• Orounoko. L'Esclave Royal. Une Histoire véridique, par Aphra Behn (tr. Bernard Dhuicq)
Ecrit d'une traite, publié quelques mois avant la mort de l'auteure, ce récit n'a rien d'un roman. C'est l'histoire d'un homme noir qui a réellement existé, que la narratrice a personnellement connu, et dont la vie et la mort exemplifient les valeurs qu'Aphra Behn a toujours louées dans son oeuvre.

Sans condamner l'esclavagisme en tant que tel, elle dénonce la cruauté et l'injustice de ses effets entre les mains d'une classe sans principes, avide de pouvoir et d'argent.

Personne n'était mieux qualifié que Bernard Dhuicq pour traduire les récits de cette écrivaine dont il est l'un des historiographes les plus fidèles et les plus respectés dans le monde.

Donnez votre avis

Attention : le HTML n’est pas transcrit !
    Mauvais           Bon

Orounoko. L'Esclave Royal. Une Histoire véridique, par Aphra Behn (tr. Bernard Dhuicq)

Orenooko, or, The Royal Slave. A True History (1688) est en quelque sorte le testament d'Aphra Behn. Toujours à contre-courant des préjugés de son époque, elle y condamne, en décrivant le sort tragique de ce prince noir victime de la traite, l'egocentrisme d'une classe issue de la Révolution anglaise qui, jusqu'en 1847, s'appuiera sur l'esclavage pour fonder son pouvoir financier, colonial et politique.

  • Editeur : En Face
  • Référence : 978-2-35246-012-1
  • Disponibilité : Disponible
  • 14,00€

  • Prix hors taxes : 13,27€

Options disponibles


Mots-clefs : Aphra Behn, Bernard Dhuicq